Le climat et nous

Concours littéraire annuel 2019

1ère place
Poésie

Marie Pavoine

Submergé par l'information,
Seuls devant ce nouveau déluge,
Trop loin pour changer l'inaction
Qui reste le dernier refuge.

À vénérer ce nouveau dieu
Qui ne réclame que croissance,
Ne rien obtenir, ou si peu,
Qu'un souffle à l'odeur de distance.

Quand température et climat
Se confondant sans état d'âme,
Obligation d'anonymat
Face à l'argent qui nous réclame.

Catastrophisme exceptionnel
Alors que pleut sur notre époque
L'or noir, improbable éternel,
Qui perdure sans équivoque.

Des appauvrissements aux réfugiés,
Abandonnés par le système,
Espoirs fondus tels des glaciers
Vomissant du polystyrène.

Muets face à notre extinction,
À l'avenir qui devient sombre,
Désemparés dans l'impression
D'une insuffisance de nombre.